5 choses que tu ne savais pas sur l’île Croate Dugi otok

1. UNE BELLE PUBLICITÉ EN CROATIE

La magnifique baie du phare de Dugi otok a été choisie comme lieu pour un produit très populaire et largement utilisé en Croatie, un mélange d’excellentes herbes appelé « Vegeta ».
Podravka est l’entreprise croate qui le produit ; il est un mélange d’excellentes herbes aromatiques et il est exporté dans plus de 40 pays dans le monde entier.

La publicité raconte l’histoire d’un naufragé arrivant sur une île (Dugi otok). Sur l’île, il ramasse et mélange les herbes aromatiques, qui sont à la base de la recette de Vegeta. Le naufragé aime tellement manger avec ces magnifiques saveurs qu’au lieu de choisir d’être secouru par un bateau de passage, il continue à manger.

Une publicité hilarante pour un produit délicieux !
L’équipage a séjourné dans les appartements Gorgonia.

L’HISTOIRE EN PHOTOS

Le naufragé débarque sur l’île.

L’homme naufragé fait la cuisine, mais la nourriture est fade et il n’est pas satisfait.

L’homme naufragé part à la recherche d’épices sur les rochers de Dugi otok …

…et sur le rivage.

In the Mediterranean bush he identifies the herbs.

Dans la nature il trouve les herbes.

L’homme a trouvé ce qu’il lui faut

Le naufragé cuisine avec les nouvelles épices.

Le bonheur est maximal : le naufragé a trouvé le mélange d’herbes aromatiques, la recette de Vegeta. Maintenant, il n’a plus envie de quitter l’île !

Le Team au travail

2. LE PLUS HAUT PHARE

Dans l’extrême nord de Dugi otok se trouve le phare, le plus haut de Croatie. Il mesure 42 mètres et il a été construit en 1849 par l’Empire austro-hongrois. 

Sa particularité est qu’il a été construit en utilisant 100 000 œufs de mouettes des environs. La finalité était de construire un plâtre élastique et durable. Les Austro-Hongrois ont réussi à le faire car depuis 150 ans la façade est en parfait état !

Tous les phares construits sur les côtes croates par l’Empire sont situés de telle manière qu’un phare est toujours visible pendant la navigation : par exemple, lorsque le phare de l’île de Premuda n’est plus visible, apparaît celui de Dugi otoks. 

La lumière de ces phares été d’une importance fondamentale pour la sécurité de la navigation avant l’invention des instruments de bord modernes.

Le phare de Dugi otok a encore aujourd’hui son gardien, malgré la technologie avancée !  Une famille vit à l’intérieur toute l’année pour s’assurer que tout fonctionne.

Du sommet, la vue est extraordinaire : après des jours de vents de bora, la vue s’étend jusqu’au mont Conero, près d’Ancona, qui se trouve à 60 miles. 

Dans la cour devant le phare se trouve la chapelle de Saint-Nicolas où sont organisés des mariages offrant une scénographie particulière.

Les Austro-Hongrois ont également fait un chemin à travers les pins, qui ressemble aujourd’hui à une belle galerie de pins de 200 mètres de long. Ce chemin relie le phare à l’embarcadère.

3. LES CITERNES D’EAU

Toutes les maisons de Dugi otok recueillent l’eau de pluie dans leurs citernes car il n’y a pas de rivières ni de lacs sur l’île.
Chaque maison et appartement de vacances à Dugi otok est construit légèrement surélevé par rapport au sol afin que chaque goutte d’eau de pluie puisse être recueillie en dessous.
Il y a également un bateau citerne, qui amène la précieuse eau sur l’île pendant les mois d’été. L’eau est transportée dans un énorme porte-conteneurs. Le bateau part de Zadar et arrive à Veli Rat. De là, des hommes apportent l’eau avec des pipes flottants et de puissantes pompes à chaque appartement du village de Verunic. 

Le réservoir communal du village est rempli en premier afin que chaque villageois ait le droit de s’approvisionner en cas d’urgence. Cette eau est également utilisée en cas d’incendie dans les environs. S’il reste de l’eau, elle est pompée dans les citernes privées des villageois.

4. LA LANGUE

Le vénitien est une langue romaine qui a commencé à être parlé dans toute la Dalmatie, avec les conquêtes de la République de Venise au XVIIIe siècle. 

Aujourd’hui, le dalmatien est un dialecte croate parlé par les habitants de la Dalmatie. Il y a des mots du dialecte de Venise, italiens et bien sûr croates. 

Par exemple, les habitants du village de VERUNIC appellent encore aujourd’hui leur village VERONA, comme la belle ville italienne.

5. LES NOMS DES ÎLES CROATES

Le royaume de Dalmatie a fait partie de l’Empire austro-hongrois à partir de 1867 et sa capitale était la ville de Zadar.
Un groupe d’hommes politiques locaux voulait maintenir l’autonomie du royaume de Dalmatie par rapport à l’Empire.

C’est dans ces années-là que les Austro-Hongrois, redessinant les cartes nautiques de la région, ont demandé aux habitants le nom des îles. Les habitants répondirent par des mots méchants. Les noms qu’ils ont donnés aux îles figurent encore aujourd’hui sur les cartes marines. 

Les petites îles au sud de Dugi otok sont par exemple appelées « Babina gusica » (le cul de la grand-mère), « Velika kurba » (grande pute) et mala kurba (petite pute).

CONTACT

Miriam and Gianni
GORGONIA APARTMENTS

23287 Veli Rat – Verunic, Dugi otok, Croatia
Tel: 00385 91 737 9823
gorgonia@zadar.net

Reservation center in wintertime:
Tel. 0041-76 308 54 41 
gorgonia@zadar.net

© Gorgonia Apartments & Suites